Jean-Alexandre DELATTRE

Sculpteur sur métal    Invité d'honneur 2019

Dans ses mains la poésie devient concrète.

Il a mis son art de fer au service d’une belle imagination.
Il comprend les hommes. Il humanise le métal.

Les silhouettes de ses œuvres se situent quelque part entre Le Petit Prince, Les Poupées de Peynet et le personnage de Charlot. Elles dépassent le réel pour nous faire rêver.
La musique est sa grande source d’inspiration. On ne l’entend pas mais elle est très présente. Les instruments de musique sont ses violons d’Ingres.
Ses archets sont vivants.
Ses violoncelles rivalisent avec ses saxophones, ses tambours et ses pianos pour trouver les notes du temps. Delattre est un musicien du silence.
Il est écrivain. Ses livres, il les aiment. Il en fait des tas, il en fait des montagnes !
Ses mains de poète cherchent, plume à la main, nerveusement mais avec délicatesse les bons mots à coucher sur une page dorée.

Il est sportif. Nombreuses sont ses œuvres qui sont des trophées.
Ses personnages sont à la chasse, à la pêche ou à courir derrière des ballons.
Ses vélos s’envolent dans le Tour de France quand ils ne servent pas à promener madame.

Il aime l’authenticité chez les hommes. Ses chaises, ses lunettes, ses cannes nous racontent. Ses paysans à l’heure de l’Angélus, ses vieux assis près du poêle ou le quidam qui pousse un cri d’effroi sont des témoignages de la condition humaine.

Il est drôle. Ses réverbères sont des maîtres du temps. Comme Madeleine, ils connaissent la chanson. Ses chiens lèvent la patte pour nous dire ce qu’ils en pensent.
Bravo Monsieur DELATTRE.

                                            ( Robert TRISTAN Président de l’AAPMP )

© 2018 AAPMP. Créé avec Wix.com

  • Twitter Metallic
  • s-facebook